• L’épicerie du ciel

    Je marchais sur le chemin de la vie, quand j’ai vu une enseigne :

    « Épicerie du Ciel ».

    Étonné, je jette un coup d’oeil à l’intérieur et vois toute une armée d’anges.

    L’un d’eux m’a tendu un panier et m’a dit :

    «  Bon magasinage, achetez avec soin »

    Tout ce dont un chrétien a besoin était en vente.

    J’ai tout d’abord acheté un peu de patience.

    Puis l’amour était tout près sur l’étagère…

    Un peu plus loin la compréhension.

    Je me suis pris une boîte ou deux de sagesse, quelques sacs de foi.

    Je ne pus manquer l’Esprit Saint, il était sur toutes les tablettes.

    J’ai aussi pris un peu de force et de courage pour continuer ma course.

    Puis je me suis rappelé que j’avais besoin de grâce

    Et je n’ai pas oublié le salut, il était gratuit.

    J’ai alors pensé que j’avais tout ce dont j’avais besoin.

    Je me suis dirigé vers la caisse

    Pour régler mes achats.

    J’ai alors vu la prière et l’ai mise dans mon panier

    La paix et la joie étaient juste là devant moi.

    J’ai demandé à l’ange combien je lui devais.

    Avec un beau sourire il me dit :

    « Ami, Jésus a déjà tout payé, il y a longtemps ! »
    Auteur(e) Anonyme

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • "Descendre les berges d’une rivière de sa source à l’océan…
    De cascades en sinueux méandres, nous dévalerons le long du cours, suivant les berges vers l’immense océan, simplement pour apprécier le charme et la beauté du fleuve. En suivant son fil lentement et à pied, nous irons à la rencontre de ceux qui partagent leurs existences au rythme irrégulier des flots, les habitants et les hommes qui ont su dompter l’écoulement afin de travailler la terre et profiter de la richesse que cet élément divin leur fournissait. Un retour aux sources et à l’essentiel, pour nous qui avons toujours habité près de ses berges sans jamais oser nous y reposer…"

    votre commentaire

  •  

    Quand l'Art d'Ecrire atteint le summum du BEAU

    NOUVELLE CHANSON SUR UN VIEIL AIR

    S'il est un charmant gazon
    Que le ciel arrose,
    Où brille en toute saison
    Quelque fleur éclose,
    Où l'on cueille à pleine main
    Lys, chèvrefeuille et jasmin,
    J'en veux faire le chemin
    Où ton pied se pose.

    S'il est un sein bien aimant
    Dont l'honneur dispose,
    Dont le ferme dévouement
    N'ait rien de morose,
    Si toujours ce noble sein
    Bat pour un digne dessein,
    J'en veux faire le coussin
    Où ton front se pose !

    S'il est un rêve d'amour
    Parfumé de rose
    Où l'on trouve chaque jour
    Quelque douce chose,
    Un rêve que Dieu bénit,
    Ou l'âme à l'âme s'unit,
    Oh ! j'en veux faire le nid
    Où ton cœur se pose !


    Victor Hugo


    votre commentaire
  • UN FILM MERVEILLEUX

    2 vidéos pour le découvrir...

     

    Médecin humain et généreux, Chris Nielsen n'aurait jamais imaginé connaître à la fois autant de bonheur et autant de chagrin. Le bonheur, ce fut de rencontrer Annie sur un lac enchanteur des Alpes suisses. Ils se marièrent et eurent deux enfants, Ian et Marie. Certes, Chris avait parfois du mal à établir le contact avec sa fille (sensible et secrète) et son fils (si avide de bien faire et soucieux de ne pas le décevoir). Mais l'harmonie régnait dans la famille... Jusqu'au jour où Ian et Marie furent tués dans un accident de voiture. Annie sombra dans la dépression et Chris mit de longs mois à lui redonner le goût de vivre. C'est alors que le sort frappa une seconde fois : quatre ans après ses enfants, Chris périt lui aussi dans un accident.
    Il se retrouve dans une contrée étrange où un sympathique jeune homme, Albert, lui sert de guide. Il dit être l'incarnation de son ancien professeur et mentor Albert Lewis, mais en beaucoup plus jeune, puisque dans l'au-delà, chacun a le droit de choisir son apparence. Sur les conseils d'Albert, Chris donne à son nouvel environnement les couleurs du Paradis tel qu'il l'imagine, un pays merveilleux ressemblant aux paysages alpins que peignait Annie. Il rencontre ensuite Leona, une ravissante jeune fille aux traits orientaux et découvre qu'il s'agit de Marie : elle a choisi cette apparence en souvenir d'une hôtesse de l'air dont il a jadis admiré la douceur et la beauté.
    Pendant ce temps, malgré les efforts de Chris pour établir un contact avec elle, Annie sombre dans un désespoir si grand qu'elle finit par se donner la mort. En tant que suicidée, elle est reléguée en Enfer, où Chris décide d'aller la chercher. Pour ce périple, il est accompagné d'Albert et d'un austère vieillard appelé le Guide. En chemin, il se rend compte qu'Albert est en fait Ian : l'adolescent a choisi l'apparence de l'homme que son père admirait le plus. Mais le Guide ne veut pas que Ian continue le voyage avec eux, car l'amour que Chris lui porte risquerait de le détourner de sa quête.
    Après une éprouvante descente au royaume des Damnés, Chris parvient à rejoindre Annie. Il n'a que peu de temps pour la convaincre de revenir avec lui au Paradis. S'il n'y réussit pas, il devra l'abandonner, faute de quoi, il restera lui aussi prisonnier des enfers. Malgré ses supplications, Annie refuse de sortir de sa prostration et Chris choisit de rester auprès d'elle.
    Soudain, le miracle s'accomplit : Annie le reconnaît et ils regagnent le Paradis. Ils pourraient y vivre éternellement heureux en compagnie de Marie et Ian. Toutefois, ils décident de retourner sur Terre pour une nouvelle chance, une nouvelle vie.
     
     
     
    <D

    Film américain (1998). Titre original: What Dreams may come.

    Acteurs: Robin Williams, Annabella Sciorra


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique