• DES PAYSAGES MAGNIFIQUES.....


    votre commentaire

  • Certains courent après la vie
    Moi la vie me cours après
    Bien des gens font des folies
    Moi c'est folie de m'avoir fait
    Je me fais pas de bile
    Et n'occupe aucun emploi
    Menant une vie facile
    Je ne fais rien de mes dix doigts
    Je vais pêcher dans les ruisseaux
    Chasser dans les roseaux
    Ou cueillir les fruits mûrs
    Que m'offre la nature
    On ne m'a pas mis sur terre
    Pour me tuer à travailler
    Mais pour vivre à ma manière
    Et goûter à la liberté
    Et rêver, et sourire
    Et bâiller, et dormir.

    Je dors à même la terre
    C'est plus simple et c'est plus sain
    Et si je meurs solitaire
    Je n'aurais pas à aller loin
    Je me lave à l'eau de pluie
    Et me séchant au soleil
    Je rêve à ma tendre amie
    Et y a vraiment rien de pareil
    Et quand presqu'à la nuit tombée
    On peut se retrouver
    C'est un si grand plaisir
    Qu'on reste sans rien dire

    En regardant la nature
    On se tient tout près bien près
    L'un de l'autre et je vous jure
    Que l'on ne pense qu'à s'aimer
    Et rêver, et sourire
    Et bâiller, et dormir.

    J'ai fait mon paradis sur la terre
    Car la paix règne au fond de mon cœur
    Et vraiment si c'était à refaire
    Je saurais pour garder mon bonheur
    Et rêver, et sourire
    Et bâiller, et dormir.


    Eddie Constantine


    4 commentaires


  • Je suis né avec des yeux d'ange
    Et des fossettes au creux des joues
    J'ai perdu mes joues et mes langes
    Et j'ai cassé tous mes joujoux.
    Je m'suis regardé dans un' glace
    Et j'ai vu que j'avais rêvé
    Je m'suis dit : faudra bien qu'j'm'y fasse...
    Tout finira par arriver...

    {Refrain:}
    Et je m'en vais clopin-clopant
    Dans le soleil et dans le vent,
    De temps en temps le cœur chancelle...
    Y a des souv'nirs qui s'amoncellent...
    Et je m'en vais clopin-clopant
    En promenant mon cœur d'enfant...
    Comme s'envole une hirondelle...
    La vie s'enfuit à tire-d'aile...
    Ça fait si mal au cœur d'enfant
    Qui s'en va seul, clopin-clopant...

    Tout l'amour que l'on a vu naître...
    Tes lèvres douces, parfum de miel...
    Nos deux fronts contre la fenêtre...
    Nos regards perdus dans le ciel...
    Le train noir hurlant dans la gare...
    Le monstrueux désert des rues...
    Tes mots d'adieu, tes mots bizarres...
    Depuis dix mois, tu n'écris plus...


    Georges Ulmer


    cette chanson à vu le jour en..1947..les mots ,les chagrins d'amour  ont toujours cours...me semble t'il.....


    7 commentaires

  •  ON PEUT RÊVER....


    2 commentaires

  • 1. Il revient à ma mémoire
    Des souvenirs familiers
    Je revois ma blouse noire
    Lorsque j'étais écolier
    Sur le chemin de l'école
    Je chantais à pleine voix
    Des romances sans paroles
    Vieilles chansons d'autrefois
    Refrain

    Douce France
    Cher pays de mon enfance
    Bercée de tendre insouciance
    Je t'ai gardée dans mon cœur!
    Mon village au clocher aux maisons sages
    Où les enfants de mon âge
    Ont partagé mon bonheur
    Oui je t'aime
    Et je te donne ce poème
    Oui je t'aime
    Dans la joie ou la douleur
    Douce France
    Cher pays de mon enfance
    Bercée de tendre insouciance
    Je t'ai gardée dans mon cœur

    .2 J'ai connu des paysages
    Et des soleils merveilleux
    Au cours de lointains voyages
    Tout là-bas sous d'autres cieux
    Mais combien je leur préfère
    Mon ciel bleu mon horizon
    Ma grande route et ma rivière
    Ma prairie et ma maison.

    {au Refrain}


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique